Accueil > Français > Comment ça marche OA ? > Etes-vous dominé par la nourriture ? > OA est-il pour vous ?

OA est-il pour vous ?

mardi 22 décembre 2015

Êtes-vous anorexique, boulimique, souffrez-vous de troubles du comportement alimentaire ?

1- Ressentez-vous régulièrement des difficultés à partager un repas ?

2- Éprouvez-vous un sentiment de culpabilité après avoir mangé ?

3- Attendez-vous avec impatience les moments où vous pourrez manger seul ?

4- Accordez-vous trop de temps et de pensée à la nourriture, éprouvez vous de la fascination ou du dégoût pour elle ?

5- Vous arrive-t-il de sauter plusieurs repas consécutifs ?

6- Préméditez-vous vos crises ou vos accès secrets de boulimie ?

7-Essayez-vous ou faites-vous semblant de manger de façon raisonnable devant les autres ?

8-Votre poids affecte-t-il votre façon de vivre ou avez-vous consulté pour ce problème ?

9-Avez-vous suivi un régime ou essayé de vous contrôler, avec pour résultat la déception de ne pas atteindre un résultat durable ?

10-Avez-vous déjà été affecté par des remarques ou des conseils à propos de votre façon de manger, par exemple d’avoir un peu de volonté pour manger correctement ?

11-En dépit de l’évidence du contraire, avez-vous continué d’affirmer que vous pouviez manger normalement, comme les autres, quand vous le vouliez ?

12-Mangez-vous pour fuir les ennuis, vous consoler ou combler un vide ?

13-Pratiquez vous un régime hypocalorique ?

14-Vous êtes-vous déjà fait vomir ou recrachez-vous la nourriture ?

15-Passez-vous plusieurs heures par jour dans le sport en plus de vos activités habituelles ?

16-Votre obsession pour la nourriture vous rend-elle ou rend-elle les autres malheureux ?

Quel est votre total ?

Si vous avez répondu oui à quatre ou plus de ces questions, il est probable que vous ayez des troubles du comportement alimentaire.

La prise de conscience du problème de comportement alimentaire a été pour nous, membres des OA, un premier pas important.

Les troubles du comportement alimentaire ne sont ni une fatalité, ni un manque de volonté mais une maladie dont on peut se rétablir.

Apprendre qu’aucun anorexique ou boulimique n’a choisi d’être anorexique ou boulimique, de même qu’aucun diabétique n’a choisi d’être diabétique, nous a permis d’oser parler de notre problème et de ne plus éprouver ni honte, ni culpabilité.

Enfin, sachant qu’aucune solution magique ne viendrait de l’extérieur, nous avons décidé d’agir pour nous rétablir.

Pour nous, l’outil principal est le programme de rétablissement des OA que nous essayons de mettre en pratique quotidiennement. Mais c’est à chacun de trouver et de mettre en oeuvre les outils qui lui conviennent le mieux.

Lien SPIP de cet article : http://outremangeurs.fr/?article31

(|non)]